conveylive.com

nike

smile smile's Blog

Back to Blogs page | View Others' Blogs 

smile, smile
smile smile
Aug 9, 2012
0 Comments | 300 Views | 0 Hits
Rating: 0  , air max pas cher - CyclismeCoquard, argent comptant   , air max pas cher - CyclismeCoquard, argent comptant   , air max pas cher - CyclismeCoquard, argent comptant   , air max pas cher - CyclismeCoquard, argent comptant   , air max pas cher - CyclismeCoquard, argent comptant

air max pas cher - CyclismeCoquard, argent comptant




Il nâétait pas le plus attendu des pistards tricolores, mais le jeune Vendéen a su faire preuve dâune grande maîtrise tactique pour monter sur le premier podium olympique dâ une discipline extrêmement exigeante. Câest une drôle de course que lâomnium. Imaginez six épreuves regroupées en une seule. Le tout disputé sur deux jours et vous obtenez nike air max pas cher un sacré marathon qui consacre le plus complet des pistards. à ce petit jeu, un petit Français est parvenu hier à sâinviter sur le premier podium olympique de cette jeune épreuve. Il sâappelle Bryan Coquard, il a vingt ans et il a un talent fou. « Câest un air max pas cher battant », confirme son entraîneur, Hervé Dagorne. « Et il a une telle maturité pour son âge. » Car le bonhomme, avec son mètre 69 et ses 58 kg, est loin dâavoir le tour de cuisse monstrueux de lâAllemand Kluge, ni la « caisse air max pas cher » du Danois Hansen ou de lâAnglais Clancy. Mais question stratégie, quand il faut se faire oublier dans le peloton et « sauter » un adversaire sur la ligne, il nây a pas meilleur que lui. « Je nike air max pas cher fais toujours des frayeurs à mes coaches, mais jâarrive toujours à mâen sortir. Je dois avoir ça en moi », confirme-t-il, tout sourire. Une science innée de la course doublée dâune sacrée pointe de chaussure nike pas cher vitesse qui lui ont permis de gagner lâépreuve par élimination samedi, juste après une belle 2 e place à la course aux points. En tête à lâissue de la première journée - avec une encourageante 5 e place sur le tour lancé (13ââ347 sur 250 m), Bryan Coquard était en position idéale. Restait à gérer son point faible hier matin, cette fichue poursuite individuelle sur 4 km qui le pénalise régulièrement depuis quâil sâest lancé dans lâomnium il y a deux ans. « Des étoiles plein les yeux » 12 e en 4â30ââ780, lâancien champion juniors de la spécialité limitait les dégâts. Ãpatant 3 e dans la course au scratch, il recollait à la première place en compagnie de l âItalien Viviani et de Hansen avant la dernière épreuve, le kilomètre. « Je savais quâHansen était le plus fort, câest une machine à rouler », avoue le jeune coureur de Vendé e U. Mais le podium était envisageable, à condition quâil gagne sa série contre le surpuissant Kluge. Et que le Transalpin lâche du lest. Mission doublement remplie pour la plus savoureuse des médailles dâargent. « Je vais me coucher avec des étoiles plein les yeux, câest un rêve de gosse », affirme-t-il, sans vraiment réaliser ce qui lui arrive. « Les Jeux étaient ma priorité », poursuit le gamin de Saint-Nazaire avant de rejoindre en janvier prochain les rangs dâEuropcar. Il rêve déjà du Tour de France et dâune carrière à la Wiggins. On lui prédit de belles victoires au sprint. Mais lui a promis de ne pas abandonner la piste. Pas tout de suite ! « Jâaimerais tellement faire des Six Jours, jâadore lâambiance quâil y a dans un vélodrome. Câest exaltant. » à voir le festival quâil a réalisé pendant deux jours, il se pourrait bien quâon le voit débarquer cet automne du côté de Grenoble.

Posts by smile smile

Latest Blogs







Please Signup to comment on this blog post